dimanche 27 mai 2007


EST-CE LA FIN DES TITRES DE DOYEN DES CHEFS D'ÉTAT AFRICAINS?


Par le temps qui court, on ne peut s'empêcher de lire avec notre mémoire la honte en Afrique sur de qualificatifs réputés souvent répétés avec ironie en occident sur les titres ronflants de certains chefs d'État africains tels que:
Pères des indépendances, doyens des chefs d'État africains, le dirigent populaire, homme de masses et j'en oublie..........
Tous ou presque sont fiers, ces chefs d'État africians qui portent de telles étiquettes à la limite synonyme de culte de la personnalité dictatoriale d'un individu et partisan de la contunuité du manque d'alternance dans les pays africains.Le comble c'est que quelques mois seulement avant l'élection présidentielle en France,avant donc que Nicolas sarkozy ne devienne président de la république française : au sortir d'une audience que lui avait accordée Omar Bongo Ondimba du Gabon en France,Nicola Sarkozy repondant à la presse, il a vanté les éloges de Bongo d'être le doyen des chefs d'État africain.Ce titre est bien sûr la négation à l'alternance dans les pays africains pour lesquels La France accorde un soutien à ce dictateur,au détriment des populations Africaines.Si Bongo se plaît de ce titre de doyen des chefs d'État Africains, soit le chef d'État qui a passé plus de 40 ans au pouvoir dans son pays,cela s'appelle la dictature de fer ,obligeant le peuple de son pays à souffrir et surtout à vivre comme dans une prison. À 72 ans ,il est certain que le pouvoir le rend jeune .Aussi cet âge ne serait rien s'il a eu le pouvoir à peine en 2001; le cas de wade ou de Nelson Mandela fait école.Mais lorqu'on se rapelle bien de la date à laquelle ce monsieur est au pouvoir,il est parfois mal de pousser quelqu'un jusqu'à ce point lorsque l'écrasante majorité du peuple Gabonais veut le changement. Et qui dit changement suppose la retraite d'un système qui a vieilli et qui ne fait fait rouiller la machine.C'est triste parfois pour l'Afrique! Aussi, on se demande pourquoi seulement en Afrique où des titres semblables doivent être cités ? Eh bien ! Étant donné l'existence des réseaux parallèles français comme c'est le cas avec la françafrique foccardienne et autres...... qui ont des missions consistant à dicter des lois en Afrique à cause des intérêts économiques,en même temps ces réseaux organisent et désorganisent l'Afirque,selon que les intérêts sont menacés ou pas, en soutenant un dictateur quoi que ce dernier est boudé par son propore peuple.
Le président de la France,son excellence monsieur Nicolas Sarkozy au cours de son discours prononcé à quelques minutes seulement après sa victoire à l'élection présidentielle déclarait qu'il sera aux côtés des opprimés,qu'il sera celui qui qui viendra proclamer la rupture:quelle rupture ? Sans verser dans un procès d'intention,
attendons les effets positifs et sincères sur le terrain pour en juger l'impact.Sinon comment comprendre que des gens comme Bongo,Sassou,Deby et Bozizé que la France a imposés et soutenus, ne soient pas des cas saillants sur lesquels la politique française devrait apporter des chagements radicaux,quand on sait que 3 chefs d'État sur les 4 cités , sont arrivés au pouvoir par un coup d'État sanglant qui ne rime pas avec les valeurs républicaines en France,en USA,au Canada,en Grande Bretagne ou en Allemagne ? Combien de temps ces doyens dits des chefs d'État africains doivent-ils continuer à rouler leurs peuples.?

vendredi 25 mai 2007

SASSOU NGUESSO:APRÈS AVOIR TUÉ,IL NARGUE LE PEUPLE CONGOLAIS.




Lorsqu'on évoque la situation du Congo,cela a l'air d'un cas d'amusement aux yeux de ceux qui suivent l'actualité sur ce pays en négligeant tout ce qui s'y passe,depuis le coup d'État de monsieur Sassou de 1997 à nos jours.Un homme,sassou Sassou qui a marché sur les corps des cadavres au Congo Brazzaville pour le pouvoir qu'on acquiert au moyen des urnes ailleurs en France,au canada,aux États-Unis ,au Royaume Uni et dans le monde.
D'aucuns ne me croiront pas en lisant ces quelques lignes pour se demander de quoi parlons-nous ?
Et bien nous parlons de sassou Nguesso, président auto-proclamé du Congo qui a tolalisé aujourd'hui les trois quart de sa vie tintée de criminalité ,de violence ainsi que de division du Congo en nord-sud ,sans que personne ne s'en rende compte;tellement le flou artistique qui entoure le problème du Congo ,surtout que certaines presses corrompues font l'éloge de cet homme qui n'est qu'un criminel au même titre que les criminels génocidaires au Rwanda,cela depasse l'entendement !
Cet homme est tellement bourré d'orgueil, surtout qu'aidé par certains pays en occident et en tête certains hommes politiques et affairistes français qui l'ont armé pour le placer à la tête du Congo si bien que le peuple et le pays sur lesquels il règne ,sont en passe de devenir une propriété d'un seul homme qui a par devers lui presque tout:l'armée,la fonction publique, les mercenaires qui roulent leur bosse dans la forêt du nord du Congo,prêts à tout faire puisque le Congo est à récoloniser.Cela n'est pas normal .
D'abord,son pouvoir est illégitime parce que celui-ci est issu des armes en tuant sur son passage, ensuite sa constitution illégalement et inégalement imposée aux Congolais font que la notion de démocratie n'a point d'être cité au Congo Brazzaville. Aussi,avec l'arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir comme président de la république Française, les inquiétudes des Congolais sont d'autant plus claires que la France n'a pas changé et ne changera point dans son soutien aux régimes dictatoriaux qui écument l'Afrique.
C'est ainsi que les congolais sont pris en otage en dehors de quelques privilégiés de l'entourage et de Sassou Nguesso, ceux venus pour des causes alimentaires.Possédant l'argent que le pétrole leur octroie,Ils narguent tous ceux qui ne sont pas avec eux. Les congolais sont donc devenus des simples vulgaires personnes sans sourire.Entre autres:enseignants,médecins, ouvriers ingenieurs,vivant en dessous du seuil de la pauvrété,ils sont condamnés à une vieillesse rapide en attendant que la mort ne vienne les surprendre dans leurs lits. Et puis,plus rien.
Pour preuve,on a qu'à sillonner un jour les villes et les villages du Congo pour lire le paradoxe qui règne dans ce pays pourtant regorgeant de ressources humaines et économiques pouvant changer la situation actuelle de pauvreté avancée.
Pour une semblant d'élection législative dont le débat sur la question fait couler tant d'encre que desalive,tout y est fait par le gouvernement qui n'a que le temps d'étaler une science et des calculs dans le seul but de se maintenir au pouvoir quand on sait que la constitution taillée sur mesure a une disposition qui interdit une motion de censure au gouvernement en cas de majorité de l'opposition à l'assemblée. Cette dictature ne favorisant pas l'ancrage de la démocratie.
Because: sassou règnant en maître absolu,parce qu'il sait que son pouvoir issu des armes,parce qu'aussi aidé par les Français,il n'a que ce dédain à expédier à toute personne qui aurait posé un acte tendant à critiquer et à condamner son pouvoir royal.
Dans pareilles situations, dans pareilles équations,on a l'impression que la France dans le cadre de la Francophonie politique et néo-coloniale, ne se rend pas compte du recul de développement de l'Afrique dû dans une large mesure par la mauvaise politique néo-coloniale de la France qui ne favorise pas le développement du Continent Africain en général et le Congo en particulier.Ainsi à la lecture de ce que vit le continent Africain en général le Congo en particulier, la France a une note négative dans sa politique en Afrique qui a des répercutions graves ces dix dernières années avec le phénomène de l'immigration clandestine.Il est certain que tous les jeunes Africains ne s'adonnent pas à cette aventure ,mais il à notrer que le soutien de la France aux dictateurs Africains ces trente dernières années est l'une des causes de l'immigration provoquée par des États policiers et des républiques bananières.Ces mêmes dictateurs qui se sont enrichis avec bien évidemment la bénédiction de la France,ont laissé derrière eux des États fantômes ,pillés à la moelle de leurs économies dont le résultat c'est le chômage, la criminalité et l'osiviété et la mendicité l'analphabétisme et la terreur.
Le cas de Sassou en est une illustration.Les jeunes congolais formés au rabais dans les lycées et les universités, d'années en années plus de 60% des diplômés ne trouvent pas du travail. Cela rime avec crime.
-Crime contre la jeunesse,
-crime contre l'humanité,
-Crime contre le monde.


GERVAIS MBOUMBA,
citoyen du monde.

jeudi 24 mai 2007

NTOUMI OU LE DEMI-SORO DU CONGO:REBELLE MINISTRE.




NTOUMI OU LE DEMI-SORO DU CONGO:REBELLE MINISTRE.

Tous les bandits se ressemblent et sont nommés de la même manière.La différence n'est pas totalement grande quant au poste ou aux responsabilités obtenus de ce fait.Et puis ,pour le peuple martyrisé,le quotidien n'en change pas .En déhors des petits sacs de riz qu'Antoinette est allée distribués au Pool en parlant lari après que son mari ait tué.C'est la même souffrance qui continuera car en dehors aussi de milliards que la communauté internationale a donnés pour nourrir des bandits qui prennent les armes,il y'a là à craindre que le trésor public congolais dépense de l'argent pour nourrir,vêtir et s'occuper des bandits qui ont endeuillé le peuple congolais.C'est fini,Ntoumi est admis au paradis.Un guerrier nourris et soudoyés par sassou pour detruire le pool,Il vient là d'être récompensé pour avoir servi loyalement son maître.Mais finalement,le Pool est un réservoir de bandits capables de se taper un grade militaire gratuit, aussi capables de se retrouver dans un gouvernement! oui ! c'est de la ''Congolaiserie'' démocratique et developpementale.
Il ne reste qu'a reconstruire le Pool,en lui construisant de buildings de 10,14,20 étages pour noyer les sommes de privations et de dégradations subies.Sassou a de l'argent et les gens du Pool n'ont pas la chaire de ''Pool'' lorsque les leurs sont tués comme des ''Poolets'' .C'est l'argent et les interêts qui comptent,surtout que le prochain pouvoir reviendra au Pool après sassou. C'est le tour d'un des fils du POOL qui aura le sacre, et tout le ''poolayer'' sera dans une gloire immense.C'est cela de la vraie Poolophilie dans une entente Poolophonique véritable et concertée.L'histoire du beach est ravalée aux Calendes grecques,tant que les femmes du Pool auront toujours des enfants à mettre au monde,ceux-là remplaceront les zigouillés du Beach.C'est un bon deal à la ''Pooloise''.Vraiment on n'est pas Kongolais pour rien ou Lariens peut-être ne se mesurent que par rapport à ceux qu'ils gagnent.Les hommes d'affaire sont nés vaille que vaille entre 1960 et 1968,ils auront fructifié ! Mais la concurrence mbochique les a contrains dans un voile d'anonymat.Matsima,l'argent qu'il hérita de Kinganga,Miakassissa et consort...
Le Congo est en marche,l'argent adouci les colères,et voilà......
D'autres régions peuvent piaffer,car il faut se servir et non servir.La nouvelle espérance et gouvernementale composée des lari et des mbochis, en associant quelques vili qui arrivent au sommet de la gloire que par le canal à savoir:la soeur,femme du chef cobra a une influence sur les décisions de son époux de cobra.Après tout,le congo est en marche,la marche dans l'autre sens.Et puis voilà.....
Un ministre congolais c'est celui qui prend d'abord des armes au départ pour tuer avec joie ,sous les yeux innofensifs des populations qui assistent y compris de la communauté internationale .Des cas sont nombreux au Congo.
Tassoua,Okombi Salissa...... Oba et la liste est longue...qui parachutent du grade de simple étudiant à celui de minsitre,après avoir pris les armes,quelque temps après, on lui donne une partie du Congo à gérer,à piller et à detruite au détriment de toute la communauté...
Ah! congo,pays des cas ,de brutalité et de tueurs à gage rehaussés au rang de ministre.

GERVAIS MBOUMBA.
citoyen du monde.

MAUREL K. LE MAIRE DE MAKÉLÉ KÉLÉ,EXECUTANT DE LA FRAUDE OU PAS ?

Véritable imbroglio dans cette affaire dite de fraude massive avérée,organisée dont les prémices ont l'air de voir le jour avec comme exécutants patentés: les Maurel et consort...
Une descente musclée de cette envergure dans les locaux de la Mairie de Makélé kélé ,arrondissement n.1 de Brazzaville qui, à n'en point douter augure une ère de grande méfiance et présente un relent de quelque chose qui ressemblerait à la fraude en préparation. Selon un intervenant exhibé à télé-congo- nouvelle espérance,un certain meneur au nom d'Hugue Mananga du MCDDI aurait frappé dur.Mais voyons:Le PCT est pourtant égal au MCDDI,par conséquent la fraude est un plat qui se preparerait en duo,comme reflete leur union de coeur et des âmes!!!
Cette vindicte populaire sur un terrain conquis par Mister Maurel, maire de Mak-city, le presque analphabète mais ressemblant à sassou par la griffe frontale qui les unis, ne devrait pas recevoir une telle raclée! Aussi,le magistrat textuellement brandissant sa toge presque en lambeau,a du recevoir des coups de pied ou des points sur le visage,car en regardant à travers l'écran de télévision,on a eu l'impression d'un homme qui parlait avec un visage déformé....
En tout cas il y'a eu une véritable partie de rixe à Makélékélé,événement malheuresement que les journalistes de Télé-congo-esperance n'ont su que moindrement commenté.¨ça ne fait que commencer !!!
Dans cette affaire,selon le babillement du maire de Mak-city,les partis politiques auraient imposé leur diktat.Mais c'est qui est sûr c'est qu'il y'a quand même anguille sous roche,même si l'on accuse à tort les partis politique,le peuple a le droit de savoir se qui se trame dans les locaux de la mairie de Makélé Kélé.
Figurez-vous que, les malettes d'argent qui défilent dans les villes du Congo pour corrompre ,ne soient là que des pièces à conviction qui justifient la grande opération d'achat de consciences de la part du pouvoir dont on sait qu'il n'a qu'une seule ambition :remporter par tous les moyens des élections.On se souviendra, quelques temps auparavant ,dans une ville comme Mossendjo où des populations ont bien déjouer une phase non moins négligeable de fraude qui se serait opérée :oeuvre du maire corrompu de cette localité et de surcroît originaire du coin.Ce que nous savons aussi depuis des décennies,cette ville de Mossendjo possède en son sein des éléments dangereux et facilement corruptibles.Malula Nzambi par exemple n'est point l'homme sur lequel des soupçons pouvaient être étonnement indubitables hier en faveur de sassou,même sous Pascal Lissouba.Or si l'on appronfondie la reflexion sur ce qui vient de se passer à Makélékélé,on est en droit de penser que la fraude dont on parle est bel est bien mise en exergue dans certaine localités.
Aussi,la question que l'on se pose est celle de savoir comment les militants de MCDDI peuvent-ils se soulever ainsi sans cause?
Le maire Maurel n'est-il pas lui même le type pr^parer par le pouvoir sur l'activité de bourrage des urnes en étant au parfaim de cette fraude qui commence ?
L'avenir nous le dire.

GERVAIS MBOUMBA.
citoyen du monde.


À QUAND LA FIN DE LA DESTRUCTION DU CONGO PAR NOS FRÈRES DU NORD ?

Oui,je dis tout haut ce que les gens pensent tout bas.
Le Congo Brazzaville est un pays où l'on est habitué d'accepter l'inacceptable,tolérer l'intolérable ,de pratiquer l'impraticable et j'en passe.......
Sous l'étiquette d'une pseudo paix et de l'unité nationale,mais en même temps on se prépare par tous les moyens pour la conquête et la conservation du pouvoir coûte que coûte de la part de certains originaires de la partie septentrionale du Congo Brazzaville,qu'on se demande si ces gens ont -ils vraiment un coeur?
Comment comprendre que des mouvements militaires composés de mercenaires recrutés aux Zaïre et au Rwanda auraient trouvé refuge dans des camps conçus dans la forêt,bien équipés, bien entraînés par des instructeurs venant de partout.....
Mon Dieu !!!! Qu'est ce qui se passe ? Hier c'était la colonisation,aujourd'hui ça a l'air d'être une autre colonisation d'un type nouveau et demain alors?
Sassou est en passe de devenir,le chef d'État le plus criminel dans ce monde.
L'aéroport d'Ollombo est est construit pour des missions purement militaires ,une forte base arrière,un point tapon facilitant le transport du matériel militaire ainsi que de mercenaire de tout poil qui auraient des missions non seulement pour le Congo ,mais aussi dit-on un relais d'acheminement du materiel militaire vers d'autres pays à frapper dans la sous région d'Afrique centrale.Il est démontré que la guerre au Congo Brazzaville est bien une réalité quotidienne pour ces gens qui sont prêts à toute action,au cas où le pouvoir les échappe,car ils savent que les urnes ne sont pas une affaire qui les favorisera.Au bord de l'Alima,il y'aurait même des points où les habitants inexperts ne s'aventurent pas la nuit ou le soir.cela devient une zone dangereuse pour les pietons.On aurait dit-on essaimé des chars et des munitions partout.Ce que je me demande c'est la pratique qui consiste à croire que si l'on a pas la politique comme activité,on ne peut pas vivre alors? Et quelle politique? Celle qui consiste à tuer son peuple,à faire la violence et par la suite parler de la paix après qu'on ait fini de faire couler le sang.
Si ces informations qui se propagent avant les élections s'avérent cohérentes avec ce qui se passerait sur le terrain, alors là,il faut dire que les gens qui nous dirigent d'une manière illégale et illégitime sont des véritables fous!
Tassoua dans son livre nous dit clairement ce qu'ils ont fait en depuis 1992 jusqu'au moment où ils ont fait couler du sang partout en 1997 .....
cette information est d'autant plus inquiétante avec de telles situations ,l'on se dit que le Congo n'est pas fait pour la démocratie,car elle est souvent violée par des bandits.Koléla et certains voyous qui ont vendu leur frères au Pool savent pourquoi ils ont ralié sassou.Aussi,il faut dire clairement que cette légitimation du poouvoir de sassou par certains sudistes ne trouve sa raison et son explication que dans la réception d'une infime portion du gâteau. c'est pour occuper des positions alimentaires,surtout,sans ressources financières au soir de leur vie:vaut mieux manger que d'assister,même si l'ont tue ses propres parents.
En somme,Il est à craindre d'ici à deux ans ce que sera le Congo ,avec la présence massive des visages nouvelles dans la partie septentrionale du congo dira-t-on,qui,certains parlent une langue qui n'aurait aucune ressemblance avec le français ni avec notre langue lingala qui nous est familière.
Qui vivra verra.

GERVAIS MBOUMBA.
citoyen du monde.

mercredi 23 mai 2007

PAGAILLE INSOLENTE SUR LE SITE DE L'UPADS VERSUS MAKITA.




c'est si étonnant de lire ce que certaines personnes dites cultivées écrivent sur le site de l'upads versus MAKITA !
La semaine dernière,en sortant d'une petite soirée organisée par la belle soeur de la cousine de l'oncle à l'amie de la nièce à mon frère Africain de l'ouest ,où j'ai été invité prendre un petit répas dansant,depuis que la saison d'hiver est allée en congé,cette occasion m'a permi de me défouler un peu .Tout compte fait, c'est dans ces circonstances hasardeuses que je rencontrai un congolais de Brazzaville, habitant la même ville que moi qui me demanda à brûle-pourpoint ,si j'ai visité le site de l'Upads hier soir ? Tout souriant ce compatriote congolais,ancien membre du RDPS que j'ai connu depuis le bled,lui qui jura ne plus s'interesser à la politique,surtout celle pratiquée en Afrique, et celle bien connue de lui: la politique du Congo Brazzaville faite de crime sauvage et de guerres à répétition ainsi que des coups d'État à cause du pouvoir.
Ma route a été tout de même contrariée par ce ompatriote,car étant pressé, je me fis tout poliment, le devoir de preter attention à ce qu'il me disait....
Je me suis donc exécuté....
Mon oreille suspendue à sa langue et me lacha avec beaucoup d'empressement la question suivante: «Gervais! toi qui est fervent supporter de Pascal Lissouba, je viens de lire sur le site de l'universitaire Makita, quelqu'un t' a accusé d'avoir avec Moungounga Nguila, annoncé la mort du professeur Pascal Lissouba»? Mon régard se promena soudain dans les yeux et sur les bouts des lèvres de ce congolais qui tente de détourner la dernière phrase assassasine qu'il prononça.....
Sans tarder ,je lui dis:Mon frère .,Je ne sais pas si a l'upads de la branche Makita,les gens ont perdu leur âme et surtout la horde des webmasters de ce site qui tolèrent le passage de telles informations .....
La mort est dans nos lits à nous tous et si vraiment des petits garçons qui dirigent ce site n'ont aucun respect pour le président Pascal Lissouba,quel respect peuvent-ils avoir pour un homme comme moi qu'ils ont longtemps considéré comme étant leur énémi? Quel est ce tintin,de grande folie peut aller écrire de telles choses en citant mon nom ? Eh bien mon cher:lui ai-je dit: tu connais le comportement sauvage de certains congolais! Sans oublier le caractère criminel des webmasters dans l'art d'afficher des commentaires qui les rendent au stade des simples nuls ......
Voici en exemple,ce que les militants de l'Upads aile Makita écrivent ,avec la bénédiction des gouroux webmasters ignares, site qui n'est qu'un repère des vendeurs de drogue:

mouwoubi a écrit le 14/05/2007 à 23h28
Je suis sur que c'est bien Gervais Mboumba et Moungoungou nguila qui vehiculent ce genre de message.
Voilà ! et plus loin on peut lire:
Ya j'espère a écrit le 23/05/2007 à 19h59
Pauvre Gervais Mboumba !En plus d'un français tordu, tu passes ton temps à vociférer des propos morbides. Si on peut comprendre tu réfléchisses en Punu, on comprend moins ton incapacité à traduire ce que tu penses en français courant. Peux-tu nous éviter tes traductions litterales ? Merci aux webmasters de nous supprimer ces commentaires qui font honte aux congolais. ....

N'importe quoi! Celui-là ira organiser une fête chez ses parents,parce que Gervais Mboumba est désactivé de ce site de barbres.Pitié pour ce petit garçon!

Et voilà! la horde des paltoquets sur le site de Makita en dise long! Mais pourquoi avoir une haine barbare sur les autres à cause du Parti de Pascal Lissouba pour lequel n'importe quel charognard arrive avec son petit bec ? L'upads n'est pas la propriété des voyoux ,voyons !
Votre site je m'en moque éperduement car,il ne reflète pas la ligne du parti ,tracée par Pascal Lissouba.Depuis que le voyou de webmaster a désacrivé mon compte,à cause de mes vérités,je suis même très content puisque le véritable site c'est www.upads.fr.

Quel mérite, peut-on accorder à un tel site qui distille des nouvelles mensongères sur des paisibles personnes respectées et respectacle?
Le spectacle désolent qu'affiche ce site moribond est une honte pour le pays et surtout pour le Parti du professeur Pascal Lissouba que certains tintins présentent comme étant leur fonds de commerce pour assouvir leur desseins criminels.
La raison à mon avis ,il faut la trouver dans l'engagement de certains compatriotes comme Gervais Mboumba qui ont soutenu la tenue du congrès de décembre 2006,ainsi que la prise de position démocratique pour lesquelles une bande d'ignares n'ont eu que le toupet d'afficher leur mépris satanique,après avoir constaté qu'ils ont échoué sur toute la ligne . Il ne leur reste que la pagaille à faire. Arrivés en occident avec cette barbarie qu'on reconnait chez eux,ils n'ont aucune gêne à pondre du mensonge.Quel plaisir trouvent-ils à prendre des clairvoyants pour énémis?Moi je pense que c'est bien sassou ngesso qui est l'énemi de tous les congolais qui ont foi à la démocratie et à l'alternance politique au Congo.Pourquoi alors raconter des bétises sur le site qui est lu par des millions des personnes dans le monde et que ceux -là puissent considerer les congolais pour de veritables bandits du Net,alors que l'imbécile qui étale des énormités est sur le site de l'Upads versus Makita? Mais quelle honte! De même sur les antennes de RFI, sans maîtrise devant un micro ,Makita sans vergogne, lacha une présentation dénigrante sur la personne de professeur Pascal Lissouba du fait qu'il soit malade,alors qu'ailleurs ,un Français ne pouvait pas faire une telle présentation publiquement sonorisée pour parler de la santé d'un ancien chef d'État,comme il l'a fait ....
Vous voyez le ridicule avec les gens du Niari!J'ai l'impression que ces gens sont maudits pour ainsi en arriver là ? Pour un bain de foule que Makita a eu au Congo,lorsque Pascal Lissouba l'envoya déposer une lettre à sassou qui a tuer des congolais,Makita, à partir de ce jour rêva devenir président de l'Upads.En quelque sorte,c'est la marche qui lui ouvrirait la voie du palais présidentielle,Oui ,c'est bien,c'est naturel.Encore moins,il faut savoir rassembler dans un parti politique! Comme on peut le constater,un seul parti avec une kyrielle de sites et de secretaires généraux,mais le vrai et le légitime pour le moment, c'est Tsaty Mabiala,car il est issu du congrès que lui Makita et sa bande d'incapables n'ont pas su préparer et tenir,alors qu'ils avaient une marge de manoeuvre .Arrivèrent donc des vaillants cadres qui ont compris la nécessité de penser au peuple profond en prenant les choses en main pour organiser un congrès digne;on nous aurait fait passer du temps . Aussi,il faut dire que si certains ont eu la chance d'aller en europe,certains ont bien fait de regagner le bercail,contrairement à la campagne dénigrante qui a été ménée contre eux,en les taxant d'aller faire allégeance à sassou.D'autres ont croupi sous la dictature de sassou,vivant dans la pire désolation avec la présence des mercenaires Angolais,Tchadiens, Rwandais et zaïrois qui les térrorisaient dans les villes et en campagnes.
C'est très malheureux donc pour ce site de l'Upads versus Makita où depuis sa création,il n'y a jamais eu une information digne de ce nom, si ce ne sont que des intrigues bestiales et temaires à raconter .Ainsi,près Gamassa,c'est le tour de Gervais Mboumba qu'ils considère comme leur énémi.Dieu merci qu'avec la tenue du congès de décembre 2006,le parti venait de se doter d'un instrument de communication digne ,tenu par des personnes qui respectent leur peuple et qui respectent les idéaux de rassemblement et d'unité pronés par le professeur Pascal Lissouba.
Et c'est ici que je voudrais relancer le même voeu à certains frères et compatriotes militants éclairés qui ont été égarés pour avoir cru à leurs amis, ce n'est rien ,regagnez les rangs du parti,il y'a de la place pour tout le monde et seule la dynamique sauvera le Congo et le parti.Ce n'est pas les querelles de clocher de certains qui, à coup de communiqués fantoches,droguent les paysans au village en leur faisant croire qu'ils sont les patrons de l'Upads , mais absents du pays, que les mêms gens qu'il trompent au village ou au pays, se demandent parfois à quand l'arrivée de celui qui invente des communiqués sur le site des âmes perdues ? une grenouille se croit toujours plus grosse que l'élephant, devant des criquets.
GERVAIS MBOUMBA,
citoyen du monde.

lundi 21 mai 2007



LE SITE MWINDA OU LA CENSURE AVEUGLE.

Nombreux sont des congolais du monde entier qui ont cru en ce site virtuel comme étant un espace où prime la démocratie,en favorisant la liberté d'expression où l'information politique les attire avec enthousiasme et tant de confiance pour commenter les articles qu'on y place.Cela est une bonne chose pour un Congo des coups d'État ,pour un Congo aux institutions illégitimes et impopulaires y compris une constitution imposée et taillée sur mesure.Enfin, pour un Congo dont le pétrole coule depuis des décennies d'exploitation ,ne profitant qu'aux malins de tout poil et de tout acabit qui s'enrichissent devant les portes de chaque congolais; c'est bien d'en debattre.Enfin cet espace virtuel de Mwinda.org intitulé association des démocrates congolais en France,est celui dont la censure s'abat malencontreusement sur ceux dont le patronyme ne sonne pas pool.Cet espace qui s'intéresse pourtant du Congo notre pays à tous, n'est qu'un espace qui cache certaines intentions dirigent les débats,chicotte à la main,même si les articles qu'on y trouve sont écrits par des personnes divers horizons, en traitant des questions liées au développement ,de souffrance qu'on fait endurer aux populations.Le webmaster dans son vocabulaire légendaire ,y compris la horde des parents tribaux qui écument ce site,malheureusement passent du temps qui est si précieux à bombarder des mises en garde, à vilipender toux ceux qui disent la vérité sur la situation que vit le Congo parce que l'on épingle souvent des leaders militaires et civiles qui sont à la base de la situation de recule et de dégradation ,voire de punition du peuple ainsi que du pays tout entier. Mais comparer de tribalistes ,d'injurieux , le style et le ton que véhiculent les informations pleines de vérité qu'apportent les internautes dynamiques de la trempe de Gervais Mboumba qui n' ont que le droit de critiquer et de condamner tous ceux qui ont pris l'option diabolique des armes pour tuer et punir leurs concitoyens ,me paraît indicible comme si l'on rendait le pays 100 ans en arrière !
Moult fois,le webmaster m'envoie un paquet d'emails sévères dans lesquels ,il mentionne en tout cas avec menace irrespectueuse , dans un ton métallique que ce que j'écris ,n'est pas accepté au pays et que si je continuais je serais désactivé du site......
Diantre!qui n'accepte pas aux pays, les critiques formulées ? Alors ceux-là dont me parle le webmaster de Mwinda et qui sont mécontents des critiques qu'ils lisent sur Mwinda:ont-ils oublié que sassou a bel et bien fait un coup d'État au Congo en 1997? Ceux-là :ne savent-ils pas que sassou a envoyé des commandos en 1997,1998 et 1999 dans le Pool,le Niari et la Bouenza et la Lékoumou tuer des paisibles populations? Aussi,lorsque le webmaster et sa bande critiquent les commentaires des internautes qui apportent la lumière au débat à propos des gens qu'on connait ,et parfois qu'on désigne par leurs régions d'origine:est-ce que c'est un crime que de dire par exemple que Thystère Tchicaya du kouilou est un monsieur qui a fait allégeance à sassou ,sans ligne idéologique sans se soucier d'une partie du peuple bombardé,en suivant juste des interêts personnels ,lui le grand intellectuel qui agit avec son intellect?
Certes,au départ,le site Mwinda avait une mission ,celle de véhiculer les idéaux du parti UDR-Mwinda.Mais lorsqu'on parle du Congo et que des compatriotes éveillés viennent apporter leur pierre à l'édifice en commençant par la dénonciation car les abus ont bel et bien existé ,l'immoralité a bien existé,sans oublier le Coup d'État.Alors! Comment peut-on agir d'une manière malhonnête devant des réalités irrfutables comme celles-là,quand on sait que personne ne peut oublier ce qui s'est passé?Voilà ce que le webmaster de Mwinda.org appelle injure,tribalisme ,contre le Pool,ou contre un Roi du Pool. Le webmaster de Mwinda fait croire à l'opinion qu'on ne connaît aucun brin de notion des lois et reglements qui regissent l'Internet ,ainsi que les droits et devoirs qui s'accompagnent avec ...!
Pire encore,tous presque contre un,y compris toute la bande des gens qui dirigent le Site Mwinda,se donnent du plaisir de me taxer de défenseur de Pascal Lissouba,oui! je le defendrai jusqu'à la fin de mes jours!Mais vraiment! entre vous et moi ,qui est plus idiot dans une telle appréciation qui ne me dérange aucunement d'ailleurs,bien au contraire? Et bien les plus idiots c'est vous et cela à 100 %, car non seulement Pascal Lissouba est de ma région pour le défendre,mais l'honnêteté intellectuelle vous en obligerait de ne pas me taxer comme un malotru du fait que je défends Pascal Lissouba.
Étant donné qu'il a incarné une institution nationale et républicaine de premier rang: la magistrature suprême: la présidence de la république,premier chef d'État au Congo élu démocratiquement au suffrage universel direct,en remportant des élections transparentes au Congo, ma fois,ne fut-ce que sur ce point, vous qui êtes pleins d'intelligence, de morale et d'impertinence donneurs de leçons,faiseurs d'opinions aux critiques couleurs tribales et manquant de notions simples de nationalisme,vous devriez en avoir honte dans vos culottes.Si la guerre a fait des ravage dans le Pool,vous préfériez qu'on citât le nom de Pascal Lissouba comme étant la cause des malheurs que vivent les gens du Pool et ne pas citer les noms de Sassou et Kolélas qui ont foutu la merde sur toute l'étendue du Congo ? En ma qualité de démocrate,je dis bien que si Pascal Lissouba avait mal géré le Congo ,libre à vous de le penser ainsi,mais ne fermez pas les yeux sur les actes que vous du pool aviez posés !Le peuple seul devrait dire non à Pascal Lissouba,dans l'urne et non dans la rue !
Il faut réellement être né au Pool pour avoir de telles pensées.
Peut-on savoir pourquoi les gens du pool ont toujours véhiculé une telle haine contre une seule personne: Pascal Lissouba et applaudir un criminel comme sassou qui a massacré les gens du Pool depuis 1960? Et j'ai souvent lu des écrits du webmaster sur le site Mwinda:écrits du genre:ici il ne s'agit pas de parler de Lissouba.Mais quelle misère ,quelle pauvreté dans une telle éxhibition verbale grandeur nature,mais totalement ignominieuse?
Je suis de ceux qui pensent que le jour où un originaire du Pool aura le pouvoir dans ce pays,la situation sera plus difficile ,car le comportement des gens du Pool laisse à désirer et je le dis sans ménagement pour des raisons que je viens d'évoquer plus haut.

GERVAIS MBOUMBA.
citoyen du monde.

ENCORE UNE CAMPAGNE POUR SE MAINTENIR AU POUVOIR.




ENCORE UNE CAMPAGNE POUR SE MAINTENIR AU POUVOIR.

Les congolais comme moi,ont tous suivi l'annonce du projet de construction du chemin de fer Brazzaville -Ouesso (CFBO ) en passant par Owando, y compris du chef de fer Lekana- Pointe-Noire dont le tronçon passera par Kibangou (CFLP).
Oui! Tout cela est une bonne chose. Mais c'est qui me donne envie de réagir à cette annonce,c'est son caractère panoramique s'accompagnant d'une dose de publicité au relent de campagne pour appâter surtout les populations de la Sangha et celle des deux Cuvettes où depuis septembre 2006 ,certaines populations boudent le pouvoir de Sassou qui tente de les ralier à sa cause,bien évidemment à cause de l'infrastructure routière presque comparable à celle du 17e siècle ,alors que les milliards volés prennent d'autres directions.Sassou Nguesso parle en grande pompe des grands projets pour lesquels le charlot blanc:patron du CFCO ,joue le véritable rôle de propulseur économique au Congo Brazzaville, c'est un théâtre riche en couleur.......
Pour analyser l'annonce de ces projets en cascades , nous nous forçons à comprendre pourquoi cette annonce est faite de cette manière et que son marketing soit celui qui dépasse largement les limites d'un autre qui aurait été fait,si le Congo a eu à dépenser une seule roupie pour les dépenses et le coût des travaux. Aussi , le stade auquel lesdits travaux y demeurent encore ne pouvaient pas tout de même gongler les oreilles de Congolais: c'est à dire qu'on apprend à grande pompe,une simple étude théorique en terme de 2 ans d'études,7 autres années pour l'exécution véritable des travaux.Cette manière de faire ira jusqu'à réveiller tous les aïeux !Pire encore,cette même annonce se fait à l'orée de l'élection législative du 24 juin pour uniquement préparer la psychologie et les esprits des populations. D'autres parts, sur cette même envolée,le début des travaux de construction de ces chemind de fers qui débuteront peut-être le même jour,semblent coïncide également avec l'année de l'élection présidentielle en 2009. Comme vous pouvez le constater; congolaises congolais,ces annoncent intempestives sont bien réglées, bien calculées et cela va donner un coup de pousse au pouvoir des partisans des coups d'État.
Un demi pas en arrière,nous nous rappelons de coups de gueule de certains ministres qui ont géré des milliards et de véritables milliards du pétrole, nous disaient qu'il y'avait la vasière et que la construction d'un chemin de fer dans la partie septentrionale du pays serait un véritable gâchi. Finalement cette vasière n'existe plus alors? Les occasions ne manquent pas à ce pouvoir pour bien solliciter le suffrage du peuple avec des projets et l'argent des autres,alors que ce que demande les populations à cor et à cri, se donne en monnaie de discours et en promesses. Aussi,quand on écoute des gens dire sans honte que le Congo ne depensera rien pour ce projet,mais au moins comprenez que le peuple a besoin des dépenses de l'État pour d'autres choses assez sollicitées,telles les routes ,l'eau,l'électricité,y compris la possibilité d'écouler les produits des paysans sur les grands marchés.....,sans oublier les problème de santé.
Sans trop d'agacement pour comprendre le rôle du pouvoir sassou dans cette vague d'annonces,
C'est son maintien au pouvoir qu'il négocie à nouveau,comme tout bon félin.Pour les coréens ou les malaisiens, l'on connait le théâtre qu'ils ont fait au Gabon dans la coupe de bois et seuls les popualtions en savent quelque chose.Une fois de plus,je dis que le projet n'est pas mauvais.Loin s'en faut.L'on sait que c'est un projet qui date des années 70 depuis Marien Ngouabi,Or tous ceux qui viennent avec ,ont été les conseillers diaboliques de Marien Ngouabi qui en refusaient hier,en disant que c'est une manière de faire la concurrence au CFCO....On peut donner la gestion au privé....des gens en savent et se rappeleront.
Les marxistes de cette époque voyaient en cela une contre révolutionaire,et cela fut qualifié d'invasion capitaliste.......
Le projet en soit n 'est pas mauvais, au prix de me repeter,car beaucoup en avaient déjà parlé dans ce pays. la construction des barrages qu'avaient prévus le professeur Pascal Lissouba, obéissait à cette logique.Mais, lui n'en avait pas fait un objet de campagne comme ceux-d'aujourd'hui qui sont revenus par coup d'État et qui veulent s'éterniser au pouvoir en arborant une politique de menssonge et de grande tromperie.
Avec ce projet de la construction des chemins de fer en cascade, Sassou pense faire oublier les guerres et les crimes qu'il a faits au Congolais pour le considerer d'un Ange !Là ,je crois qu'il ne sait pas mentir.Il y'a de fois où le mensonge cause des ennuis inattendue parce que la jeunesse congolaise n'est pas dupe. Aussi,le mal vivre des Congolais ne peut être effacé à coups de promesse mirobolants et des discours scabreux comme à Nkayisassou est allé se moquer des populations auxquelles il a distribué la mort en 1997,1998 et 1999.
C'est autant dire que l'opposition congolaise doit être vigilant pour ne pas céder au chantage des assoiffés du pouvoir qui font la violence lorsqu'ils perdent le pouvoir et lorsqu'ils y reviennent brutalement,ils deviennent des anges et des messie à prôner la paix et l'unité nationale.
cela doit s'arrêter net et que sassou s'en aille ,le Congo n'a pas besoin de criminels.

GERVAIS MBOUMBA,
citoyen du monde.

samedi 19 mai 2007



BERNARD KOLÉLAS SERAIT-IL UN LEADER QUI SÈME LE MALHEUR AU CONGO?

Il faut parfois chercher à comprendre cet homme qui harangue les foules en parlant de Dieu,après qu'il ait provoqué la boucherie au Congo Brazzaville depuis 1992,bien évidemment sous les ordres de sassou nguesso:son fidèle ami qui ne rêve qu'au pouvoir.
Tout le monde sait qu'après la conférence nationale souveraine,l'allure du Messie qu'il avait affichée,le presque -Mandela du Congo qu'il a manqué de devenir s'il avait remporté l'élection présidentielle de 1992,Kolélas finalement n'est qu'un criminel patenté qui a surpris et surprendra toujours.

Rappel:
C'est entre 1992 et 1995 que Kolélas avance publiquement que la crise du Congo doit être réglée militairement.
Véritable scandale !
Voilà le premier signal d'un pseudo démocrate à qui l'on confie par ses acolytes, la paternité de l'avènement démocratique et la tenue de la conférence nationale souverain au Congo Brazzaville!.Ce discours violent d'un Kolélas qui est vénéré par les gens du Pool,est un signal fort qui prouve que cet individu n'est ni croyant ,ni homme de Dieu ,mais un simple criminel.Si nous visionnons Kolélas au laboratoire,on aura du mal à penser que cet homme n'est qu'une peste au Congo.
Aujourd'hui ,il fait mine d'un assagi et oublie que beaucoup des congolais et surtout ceux du Pool ont trouvé la mort à cause de sa politique basée sur la violence.Par ailleurs,ce que je ne comprends pas jusqu'à présent c'est l'attitude des cadres du Pool sclérosés et passifs, oubliant que c'est bien eux qui auraient le courage de demander des comptes à Kolélas,lorsqu'on sait que les déclarations de triomphalisme faites sur les ondes d'une radion étrangère,que ses nindjas avaient occupé toute la ville de Brazzaville: que cela donna l'assure à tous que le pouvoir de Sassou issue d'un coup d'État vacille.De telles déclarations ayant entraîné un massacre en double:le massacre des populations civiles au Pool et celui perpétré au Beach lors du retour volontaire des refugiés venant de la république soeur du Congo Démocratique qui étaient pourtant canalisés par un corridor humanitaire sous la protection du HCR.
Autant se demander comment des cadres du Pool peuvent-il se contenter de parler de la paix et de l'unité nationale dans un pays en évitant de demander à Kolélas une sommes de questions sur sa politique destructrice ?
Si hier, en étant maire de Brazzaville ,à la fois celui qui avait pour la première organisé des crimes dans le pays en instituant des milices armées,dont certains n'ont pas hésité un seul instant à pourchasser des compatriotes dans les quartiers Bacongo et Makélé Kelé, du fait de leur appartenance ethnique,c'est bien un mauvais dirigeant ce Kolélas de Nkoumbi Ku Total.
Aujourd'hui ,en récupérant le mot paix,n'est qu'un moyen de se protéger sous les bottes de sassou Nguesso pour les mêmes crimes qu'on lui reproches.
Ainsi,on est en droit de se poser la question ,celle de savoir pourquoi le Pool est-il une région particulière d'être toujours négativement indexé pour des actes qui n'honorent pas le pays?
Quelle culture nos enfants peuvent-ils héritée au Congo en ayant comme compagnons des gens d'une région qui se prennent pour des premiers donneurs de leçons aux autres,alors que des irresponsables n'ont le temps que de détruire?
Pascal Lissouba que les gens du Pool ont bien haï n'est plus aux affaires,mais le constat est celui de voir des cadres du Pool passer leur temps à critiquer Pascal Lissouba,alors que le boureaux qui a massacré les populations du Pool c'est bien Sassou Nguesso qui court toujours,en le considérant comme un Roi?
C'est tout à fait indicible et totalement absurde !


QUI A COMMANDITÉ LE COUP AYANT TUÉ MONSIEUR KISSOUISSOU BOMA?

Le coup d'État que sassou a déclenché le 5 juin 1997 au Congo Brazzaville, a entrainé tant de violences gratuites où les forces du mal profitant de la périodes des examens de fin d'année:du baccalauréat et du BEPC,ont voulu dans un plan maccabre orchestrer un véritable bain de sang sur des paisibles populations congolaises en génerale et celles de Dolisie en particulier, la capitale du Niari,région natale du professeur Pascal Lissouba.C'est effectivement par rapport à la volonté affichée des populations du Congo à condamner ce coup d'État de sassou que la direction du parti l'UPADS et certains partis de la majorité présidentielle sous Pascal Lissouba, ont initié une descente dans le niari afin d'expliquer aux populations de la ville de Dolisie ce que sassou était en train de faire,en décidant de tuer, pour le pouvoir qu'il a royalement perdu en 1992 . car souvenons-nous que la tuerie gratuite signée de la main de sassou Nguesso commença à Owando,capitale régionale de la Cuvette.Pour ainsi analyser ce cas de Dolisie pour lequel monsieur Kissouissou Boma fut tué,il faut dire que la direction du parti fut conduite par monsieur Kissouissou Boma,accompagné d'autres membres dont monsieur Mbaya Bonaventure,de l'UDR Mwinda..À leur arrivée à Dolisie, le meeting devrait se tenir sur l'esplanade du cercle culturel aménagé pour la circonstance. Avant que la délégation venue de Brazzaville ne soit présente à ce meeting, une animation populaire sous la direction de l'orchestre Dolisiana, s'était annoncée pour condamner la violance à sa manière en chantant des chansons engagées pour mieux condamner le coup d'État que vient de progarmmer sassou Nguesso en commençant la tuérie au nord du pays ainsi qu'à Brazzaville.Aussitôt que les officiels arrivèrent cet après midi -là au cercle culturel,tout le monde s'est mit à écouter les allocutions ainsi prononcées.C'est après quelques 20 minutes seulement de l'arrivée des officiels, lorsque l'orchestre s'est mis une fois encore à faire des animations d'usage qu'on attendît soudain des coups de feux retentir derrière l'endroit où étaient assis les officiels.L'on se demanda en quelques fractions de seconde quel est ce type de petarades qui justement retentirent et donnant l'effet d'un bruit assez étrange? c'étaient bien des coups de feux. C'est en fuyant que les gens se rendirent compte qu'on tirait des balles vraies d'un pistolet, venues toucher monsieur Kissouissou Boma au niveau du cou en lui traversant la gorge par l'arrière.Transporté à l'hopital c'est à ce moment que l'on constata son décès.Il y'aura aussi monsieur Binissia,maire d'arrondissemnt dont la balle toucha le génoux.Par contre Kikounga Ngot,le maire de la ville de Dolisie,le député Bouka Serge et d'autres personnalités sortirent indemnes,en déhors de légères blessures;c'est le cas de monsieurBonaventure Mbaya. Tout compte fait,il faut souligner que c'est au moment où avance un enseignant au nom de Kimbatsa, car ayant reperé dans la foule l'homme au pistolet ,de surcroit policier, monsieur Kimbatsa eût la rapidité, le courage et le sang froid d'arracher le pistolet de la main du tireur,alors qu'il lui restait encore 3 balles qui pouvaient faire d'autres victimes........Le tireur: un certain ''Mackatus '' policier de son état,connu de tout le monde.....semblait comme un homme drogué,tellement insensible et surtout cynique face à l'acte qu'il venait de poser.Le soir même ,les commentaires sur cette affaire allèrent crescendo..... Mais dans cette affaire la question qui s'était posée c'est celle de savoir pourquoi Mackatus avait-t-il commis cet acte ? A-t-il agit seul ou bien était-il commandité par une main noire ?Le lendemain matin, l'on apprit qu'il avait lancé des cris quelque peu troublants à la veille du meeting en jurant qu'il va tuer....Aussi,certains avouaient avoir vu et entendu même le commandant de Zone militaire n2:le Colonel Kibamba, féliciter Mackatus d'avoir commis cet acte et que ce Colonel somme toute,était bien un répresentant des cobras dont le rôle joué en faveur de sassou était visiblement démontré.Aussi le choix de Makatus pour jouer ce rôle, selon certaines indiscretions, ne fut pas fortuit.Il fallait bien le soudoyer de manière qu'il commette cet acte pour que les familles se fassent la guerre entre elles.Soulignons que Mackatus,tout comme Kissouissou Boma sont tous originaires du Niari et par conséquent dans le plan des fossoyeurs du Congo,il fallait provoquer un mécontentement dans la ville même du président Pascal Lissouba pour que les communautés se soulèvent en s'opposant entre elles pour que la situation s'aggrave davantage de manière à démoraliser le professeur Pascal Lissouba.Disons qu'en pareil moment où Les problèmes politiques et de guerres sont souvent teintés de revelations,l'on apprit des voix bien autorisées que le complot sur le coup d'État de sassou avait atteint la maison .c'est à dire que certaines grosses chaussures de la mouvance présidentielle étaient de mèche avec sassou pour réussir son coup d'État. Cela est tout à fait vraisemblable,car 10 ans après nous sommes persuadés que les choses n'ont pas tourné comme il fallait......10 ans après ,on est en droit de se demander: qui avait réellement commandité cet assassinat et sur quelle preuve se basaient-ils, tous ceux -là qui avaient commandité cet assassinat en ayant l'idée que Kissouissou Boma était celui qui avait comploté,alors que toutes les personnalités de la mouvance présientielles ne furent pas présentes à ce meeting de Dolisie? Peut-on croire au jour d'aujourd'hui que c'est Kisouissou Boma sur lequel pesaient des soupçons ? Pourquoi Christophe Moukouéké ne s'était-il pas rendu à ce meeting ,y compris d'autres membres plus influents de la mouvance présidentielle d'alors?Avaient-ils été avisés quelques jours auparavant? Où bien savaient-ils d'avance qu'il y'aurait quelque chose à Dolisie par rapport à leur implication avérée en ayant aidé sassou de rentrer avec des mercenaires au Congo pour detruire un petit pays de 3 millions d'habitants?Les informations dans pareilles situations se recoupent,parfois se contredisent autant.C'est qui est sûr c'est qu'en toute objectivité, personne aujourd'hui ne peut affirmer ni infirmer que Kissouissou Boma fut le comploteur.Paix à son âme.

GERVAIS MBOUMBA,
citoyen du monde.

vendredi 18 mai 2007



KOLÉLAS ENTRE L'ENCLUME ET LE MARTEAU.

Les événements se succédant les uns après les autres dans la galaxie poolo-pooloise que depuis son retour précipité au Congo avec le décès de son épouse Ngoudi,après un long séjour à l'extérieur du pays,malgré la tentative d'un retour fracassant en 2002 pour y participer à l'élection présidentielle que son compère Sassou lui en a empêché en le menaçant même par une arrestation,à en croire la voix et non des moindres ,celle notamment du président Gabonais depuis cette époque là qui l'avertissait de ne pas entrer au Congo.Celle manoeuvre d'empêchement voulu par sassou et Bongo,en entêtant kabila ne fut qu' un moyen de ne pas accorder la chance à Kolélas de remporter l'lélection de 2002 afin d'éviter de le rendre populaire en ce temps-là..
jusqu'à ce jour :Kolélas semble avoir peu convaincu sa base et surtout la masse du Pool qui l'ont pris pour un Dieu .Kolélas multiplie des sorties qui se soldent sans trop d'enthousiasme ,en dehors des curieux et caciques partisans invétérés du Kolelisme.Question de prouver aux gens qu'il est encore ce maître corbeau perché sur un arbre dont les racines et les branches malheureusement subissent des affres des nombreuses intemperies.Après avoir signé un contrat de combine avec Sassou,l'homme qui lui a donné des moyens financiers énormes depuis le rapatriement de la dépouille mortelle de Ngoudi, Kolélas semble être pris en otage.Au cours de son dernier meeting ,Kolélas en prenant la parole a dit que si le MCDDI a fait alliance avec le PCT,c'est en faveur de la paix entre le nord et le sud.C'est du déjà entendu enveloppé d'un mensonge.
Dans ce pays qu'est le Congo ,le mensonge d'État prend une dimension inquiétante et terriblement insolente.Kolélas comme certains criminels,après avoir tué,ils viennent tout de go vous parler de la paix sans avoir au préalable défini les responsabilités sur des drames que le Congo a connus;surtout lorsqu'on connaît les coupables.Cette attitude à violer la loi et surtout de court-circuiter le peuple,est l'un des problèmes qui font que des gens puissent continuer à vivre dans l'impunité. La récupération qu'on fait du vocable paix,est une malhonnête claire de la part de tels individus qui n'ont jamais apporté le bien nécessaire dans le pays.Kolélas n'est qu'un menteur comme son patron sassou Nguesso,le géant boureau de la région ou du département du Pool.L'analyse que des bons politiques ne peuvent faire que celle fondée sur le sens de ce mariage forcé par rapport aux véritables intentions de Kolélas.
L'homme n'a jamais compris quelque chose sur le changement du cours de l'histoire politique d'année en année. Les calculs de Kolélas dans le choix qui est le sien d'avoir mis les populations du pool en déroute et dans les troubles avec ses nindjas,sont une somme de maladresses qu'il regrettera tout au long de cette calamiteuse union des manipulateurs.D'abors Kolélas avait depuis 2005 compris qu'à l'opposition,il n'a aucune place,non pas parce qu'il serait refusé au sein de l'opposition,bien au contraire,mais étant dirigé par ses propres émotions et le sentiment d'un homme jaloux et haineux,il ne souhaiterait pas mener une vie politique dans une opposition où il est d'avance perdant.Aussi sans ressources financières, le besoin s'est imposé pour lui d'embrasser le diable c'est à dire le mountounia.Seul sassou a de l'argent,surtout l'argent qui consiste à monnayer le pool dont une partie du ''poolayer'' croque les premières mallettes remplies de nguela pour la campagne.Ces mallettes pèsent gros mais ont une odeur des cadavres du Beach.Ensuite,l'équation du Pool se complique davantage pour Kolélas avec la position qu'a prise Ntoumi,le sacré enfant du pool politiquement et civilement guerrier qui a plusieurs cordes à son arc.Dans cette furie de lutte campagnarde,mais relayée par des supporters de chaque camps dans les grandes métropoles :Ponte-Noire et Brazzaville où les poolois ont pignons sur rue,le flot de phrases assassines fusent de partout en faveur ou en défaveur des uns comme des autres, tout dépend donc du tempérament et le poids de l'énervemement ,douce ou rapide de chaque monstre date,le coup de fil plus ou moins malpoli expédié par Ntoumi à l'évêque Portella,le quasi-remplaçant d'un autre évêque du même bled:Monseigneur nkombo. La réplique de monseigneur Portella ne s'est pas faite entendre:lui dont Ntoumi a refusé de se poser avec son hélicoptère affecté par le pouvoir de la nouvelle espérance sur le territoire de Ntoumi .Et notre monseigneur Portella n'a su que lancer un court et significatif ''tant pis pour toi'' à Ntoumi.cela ressemble à une moquerie ,une injure d'un pasteur(Ntumu) à Portella(monseigneur) que seul Dieu sait: entre les deux hommes de Dieu qui aura pêché dans une telle histoire !
Kolélas le sais ,même s'il force les choses,au nom d'une paix apparemment trompeuse entre le nord et le sud,le Nkoumbi n'a su que trahir les poolois dans leurs ''poolayer'' pour avoir été massacrés par sassou.